Le serveur c'est quoi?

Un serveur permet de centraliser l’information, de la sécuriser et de la rendre facilement accessible à tous les utilisateurs du réseau.  Un serveur centralise les services informatiques.   Normalement ces services ne sont pas présents dans un parc d’ordinateurs sans serveur.  Le serveur et ses services ajoutent toujours de nouvelles fonctionnalités dans un réseau.  Les services sont exécutés sur des logiciels systèmes de type serveur et ne sont normalement pas disponible pour exécution sur les postes de travail normaux.

Nous entendons souvent, dans des entreprises sans serveur, les gens parler du serveur.  Or ce serveur est souvent un poste de travail plus équipé ou simplement plus vieux dans lequel repose les fichiers que tous ont besoin pour travailler.  Cette appellation n’est pas  représentative de ce que peut accomplir un serveur mais elle représente par contre un service de partage de fichier qui est normalement géré par un serveur.

Les considérations d'achat pour un serveur

Il est nécessaire de considérer l’achat avec soin et de se procurer un équipement qui suffit plus qu’aux besoins actuels car il devra servir plusieurs années.  Le coût d’un serveur ne se situe pas uniquement dans le matériel.  La grosse portion des coûts provient des logiciels serveur ainsi que le temps de configuration.  Comme ce travail de préparation est assez important et qu’il implique habituellement de bons changements dans la compagnie il est critique de choisir du matériel qui pourra évoluer.  En effet si des manques de performance surviennent dans la durée de vie utile on voudra faire des ajouts qui augmenteront ces performances sans redéployer des applications serveur.  Je reviens à la redondance des pièces dans les serveurs car c’est critique que ce dernier fonctionne toujours.  Minimalement un serveur devrait être configuré de manière à ce que les disques rigides soient groupés dans un ensemble logique avec redondance.  Par exemple on parle de RAID1 lorsque deux disques de même taille sont utilisés en paire ou en miroir.  Lorsque quelque chose est écrit sur un disque la même chose est écrite sur l’autre donc en cas de bris d’un disque l’autre prend la relève et les utilisateurs ne s’aperçoivent de rien.  Le même genre de redondance peut être fait avec d’autres éléments tels que les blocs d’alimentation.  Les blocs d’alimentation sont à risque de bris plus que d’autres pièces car ils contiennent des ventilateurs.  Dans les zones rurales où le courant coupe souvent, les blocs subissent un stress supérieur et la redondance devient très importante.  Un excès de tension lors d’une panne ou une microcoupure de courant sans une protection adéquate affectera à la longue la durée de vie de l’équipement.  Ce n’est jamais ou rarement le coût de la composante à remplacer qui fait mal mais plutôt qu’elle empêche le serveur de fonctionner pendant de 24 à 48 heures. Lorsque les processus commencent à être automatisés  la perte de ces derniers est toujours malvenue.

Un autre élément important à considérer dans le choix de l’équipement concerne les outils de prévention et d’avertissement de pannes éventuelles dans l’équipement.  Certains manufacturiers offres des petits panneaux lumineux qui indiquent, lorsque la lumière est jaune par exemple, qu’une pièce est à risque et devrait être changée.  Si l’équipement est bien conçu il est possible de ne pas perdre de fonctionnalités mais uniquement des performances.  L’appareil peut désactiver par exemple une partie de sa mémoire car elle est considérée instable mais n’empêche pas l’appareil de fonctionner.  Ces équipements sont légèrement plus dispendieux mais c’est un élément à considérer dans le choix final du serveur.